Guide: Cultivateurs avisés

La germination est le stade où vos graines commencent à germer et à créer leurs racines. Les graines de cannabis sont programmées par dame nature pour germer lorsque l’humidité s’infiltre à travers la coque externe.

Pour que vos graines germent et poussent correctement, elles auront besoin d’un endroit chaud et humide. L’exposition à trop d’eau pendant trop longtemps peut les noyer ou amener des moisissures.

Cette procédure va se dérouler en 2 étapes principales 

 

A

La pré-germination

 

 

B

La mise en terre de la graine pré-germée

Pré-germination

Les avantages du pré-trempage de vos graines sont sujet à débat parmi les producteurs.

Certaines personnes ne jurent que par elle, et d’autres suggèrent que vous risqueriez de faire moisir vos graines si elles sont trop loin dans le processus de germination avant qu’elles ne soient enlevées de l’eau.

Mais, au final, c’est surtout une question d’organisation et de méticulosité pour éviter ce problème de surexposition à l’eau.

Le pré-trempage accélère un peu les choses en s’assurant que la graine est complètement humide avant d’être mise dans le sol.

Cette façon de faire vous aide également à tester la viabilité de la graine avant la plantation – une graine qui germera absorbera de l’eau et deviendra plus souple. Ce qui facilitera l’émergence de la racine hors de la graine.

1

Remplissez un verre de taille moyenne à moitié avec de l’eau distillée. Évitez d’utiliser l’eau du robinet car elle est souvent traitée avec du chlore ou d’autres substances qui peuvent avoir un impact sur la croissance.

La plupart du temps, l’eau du robinet peut faire l’affaire, mais si vous voulez vraiment donner à vos graines la meilleure chance de produire un plant de qualité supérieure, cela vaut la peine d’être pointilleux.

2

Mettez vos graines dans le verre.

Évitez le surpeuplement.

Le but étant que les graines flottent au sommet de la ligne de flottaison, alors abstenez-vous d’en mettre trop dans le même verre afin qu’elles ne soient pas complètement submergées dès le départ.

3

Placer les graines dans un endroit chaud et sombre avec une température constante. Les graines en germination n’aiment pas la lumière, mais elles ont besoin d’une certaine quantité de chaleur pour y parvenir.

Un tapis chauffant avec thermostat ou un radiateur sont de bonnes alternatives. Quelque soit le choix, il faut que ce soit dans un endroit sombre : armoire, commode, etc. ou une pièce sombre dans le cas du radiateur.

Penser à recouvrir le verre avec un autre verre en plastique opaque afin de garantir un processus propre et sombre. La température idéale est d’environ 22 degrés Celsius.

4

Attendez que les graines coulent.

De nombreux producteurs suggèrent de laisser tremper les graines jusqu’à 24 heures. Mais, le plus important est d’attendre que les graines coulent au fond du verre.

Quand elles coulent, vous savez que l’eau a pénétré l’enveloppe extérieure et les graines sont bien humides. Ne les laissez pas trop longtemps immergées, car cela pourrait les noyer ou augmenter le risque de pourriture.

 

5

Retirez très délicatement les graines du verre. Parce que les graines sont molles et qu’elles ont peut-être déjà des racines, il faut éviter de les endommager.

Une façon de retirer facilement les graines du verre consiste à les verser délicatement sur un autre verre ou une grande passoire qui ont été recouverts d’une serviette en papier. Vous pourrez ensuite les récupérer plus facilement.

La mise en terre de la graine pré-germée

1

Remplissez un petit récipient rempli de terre adapté à la germination.

Faites un puit d’environ 5 mm de profondeur.

La règle est de faire un puit deux fois plus haut que la graine que vous mettrez dedans.

2

Placez votre graine délicatement à l’intérieur du puit, la racine vers le bas.

Remplissez le puit avec un peu de terre, mais sans la compacter afin de facilité la pousse.

 

3

Utilisez un vaporisateur pour humidifier le sol.

Il faut s’assurer que le sol soit humide et non détrempé.

4

Mettez vos récipients dans une petite serre avec un couvercle en plastique, n’oubliez pas d’ouvrir les aérations sur le couvercle, cela permettra de garder une certaine humidité tous ayant un support ventilé.

L’humidité idéale est comprise entre 70 et 90% et la chaleur toujours à environ 22 degrés Celsius. Pendant ce processus, il ne faut jamais que la terre sèche !!

 

5

Attendez que votre plante sorte du sol et après environ 4 ou 5 jours, vous remarquerez que l’enveloppe externe des graines commencent à s’ouvrir. À ce stade, vous devez vous assurer que vos plantes sont bien ventilées et qu’elles ont accès à la lumière. Enlevez le couvercle de la serre.

Placez les graines devant une fenêtre orientée au sud où elles auront accès au soleil. Ou, mieux, placez-les sous des néons adaptés à la croissance. Réglez la minuterie à 18 heures de lumière, les 6 heures restantes se feront dans l’obscurité. À ce stade précoce les plantes sont encore fragiles. Assurez-vous que leur environnement soit chaud avec un sol humide, mais toujours pas détrempé.

6

Une fois que vos plantes ont des racines bien établies et qu’elles commencent à bien se développer jusqu’à avoir un 2ème ou 3ème étage de feuilles vous pouvez les transplanter dans un plus grand contenant.

Elles atteindront généralement ce point après 2 semaines.

Donner à vos graines une chance de combat dès le début est un must si vous voulez une récolte de qualité. Comme dans le vivant, ce qui se passe dans les stades initiaux du développement est important pour la survie globale et la santé de la plante.

Vous pouvez essayer d’autres techniques de germination ou de plantation, il en existe beaucoup : planter les graines directement en terre sans pré-germination, utiliser des substrats comme la laine de roche, créer sa propre serre, etc.  Le but étant de trouver le style de culture qui vous convienne.

A éviter

Enfin, aucun guide ne serait complet sans des choses à éviter.

Voici une liste de pratiques à ne pas faire quand il s’agit de planter correctement des graines de cannabis.

Dôme plastifié ou mini-serre complètement couverte

Tapis chauffant trop chaud

Couvrir les pots avec du plastique

Substrat pas adapté pour la germination

Substrat fertilisé

Mauvaise qualité de l’eau

EC élevé de solution nutritive en hydroponie

Températures extérieures froides, gel

Dôme plastifié ou mini-serre complètement couverte

Trop ou trop peu d’eau

Support de germination froide et sombre

Pulvériser des semis avec des pesticides organique ou non